Mention Psychologie : psychopathologie clinique psychanalytique

Le master mention Psychologie : psychopathologie clinique psychanalytique dispensé par l’UFR de Psychologie a pour objectif premier la formation des psychologues, formation qui vise à donner aux étudiants un métier reconnu, protégé par un titre professionnel dont la valeur est encadrée par des textes de loi (notamment la loi n°85-772 du 25 juillet 1985, publiée au JO du 26 juillet 1985), et les conditions d’exercice à travers les décrets dans les différents domaines d’intervention : Fonction Publique Hospitalière et Territoriales, Protection Judiciaire et Jeunesse, conventions collectives nationales, entreprises...

Ce master est composé de deux parcours :
Psychologie clinique et psychopathologie (PCP)
Psychologie interculturelle(PI)

Les parcours de la mention

Psychologie clinique et psychopathologie (PCP)

La formation professionnelle du parcours PCP est une formation de psychologie clinique, qui s'articule autour d’apports  approfondis  en  psychopathologie. 
Il s’agit d’une formation généraliste adossée au référentiel psychanalytique, permettant de penser la complexité du sujet, dans ses souffrances de la vie quotidienne comme dans ses états pathologiques déclarés.
Pour répondre à cet objectif, la formation vise à transmettre aux étudiants un savoir scientifique et praxéologique articulé autour des conceptualisations, des outils de diagnostic et de  médiation, des dispositifs thérapeutiques  et  des  cadres  cliniques,  ainsi  que  de l’analyse institutionnelle.
Le parcours vise donc, en conformité avec son intitulé, à former des psychologues cliniciens généralistes, avec pour objectifs de soutenir une formation professionnalisante, assortie d’une formation à la recherche scientifique qualitative et mixte en psychologie dans le champ de la psychopathologie clinique.


Psychologie interculturelle(PI)

Le parcours de Psychologie Interculturelle forme des psychologues spécialistes des incidences psychiques résultant des contacts culturels. Il s’étaye sur la transmission de savoirs en psychologie interculturellepermettant :
1) la compréhension et l'analyse des processus émergeant en situation de pluriculturalité,
2) la reconnaissance et l’analyse des tensions intrapsychiques éprouvées par les personnes et lesfamilles
3) l’apprentissage de potentialités praxéologiques (dispositifs, méthodes, techniques) favorisant la réduction et le dépassement de ces tensions. 
Ce parcours a une double visée professionnelle et scientifique.  
Il favorise le développement progressif d’une posture de psychologue interculturel, et permet également la poursuite d’étude en doctorat.

Compétences transversales et linguistiques

  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe