Mention Psychologie sociale, du travail et des organisations

La Mention Psychologie  sociale, du  travail et des organisations (PSTO) comprend un seul parcours du même nom.

Son objectif principal est de former des psychologues sociaux, du travail et des  organisations capables de mobiliser des connaissances théoriques et méthodologiques afin de répondre aux demandes socioprofessionnelles dans les différents champs du domaine :
formation professionnelle continue, intervention psychosociale dans les organisations, analyse du travail et des conditions de travail, orientation et conseil en cours de carrière, aide à l'insertion et au recrutement, santé et sécurité au travail.

Parcours Psychologie  sociale, du  travail et des organisations PSTO

En  lien  avec  les  approches  et  démarches  actuelles  du  domaine, le parcours PSTO permet de développer les connaissances et compétences scientifiques, techniques, méthodologiques et déontologiques nécessaires à l’exercice du métier de psychologue social, du travail et des organisations.
Ce parcours offre pour cela une formation diversifiée en termes de modalités pédagogiques et, afin d’assurer un éventail d’insertion large, de thèmes d’enseignements et d’expertises (enseignants-chercheurs comme professionnels).

Compétences transversales et linguistiques

  • Conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Évaluer et s’auto-évaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe