MASTER Psychologie sociale, du travail et des organisations (PSTO)

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Lieu(x) de formation
Toulouse
Stages
Accessible en
  • Formation initiale
  • Formation continue


L’objectif du master "Psychologie sociale, du travail et des organisations" est de former des psychologues sociaux, du travail et des organisations capables d’intervenir avec compétence et éthique dans les différents champs d’actions de la discipline.

 

Objectifs

Le master "Psychologie sociale, du travail et des organisations", constitué de 350H en M1 et de 350H en M2, entend fournir les enseignements fondamentaux et appliqués nécessaires à la prise en charge des missions et activités du praticien en PSTO.

Pour cela, sont distingués cinq grandes thématiques relatives aux domaines majeurs de l’exercice professionnel ainsi qu’aux principales problématiques rencontrées sur le terrain :
évaluation et formation (psychologie du personnel) ;
psychologie des organisations ;
travail et construction des identités (psychologie sociale et du travail) ;
environnements et santé au travail (psychologie de la santé au travail) ;
transitions professionnelles et conseil en carrière (psychologie de l’orientation professionnelle).

Chacune de ces 5 thématiques est déclinée durant les deux années avec une progressivité des enseignements, de l’apport de connaissances à l’analyse de situations professionnelles et/ou organisationnelles et la mise en oeuvre des savoirs et savoir-faire acquis sur le terrain.
Pour cela, la formation s’appuie sur des enseignants-chercheurs et des professionnels spécialistes de ces problématiques qui conjuguent différentes modalités pédagogiques : cours magistraux, retour d’expériences, études de cas, mises en situation, analyse de pratiques, exposés, jeux de rôle, autoscopie, tutorat, formation-action et séminaires.

L’acquisition des principes méthodologiques et éthiques de la recherche et de l’intervention sur le terrain constituent également un des fondements du parcours PSTO.

Les mémoires et les stages à réaliser sont suivis par des enseignants-référents tout au long de l’année (mémoire et stage de M1) ou de la période d’immersion (mémoire et stage de M2). Ces enseignants-référents appartiennent aux deux laboratoires d’adossement du Master PSTO soit le Laboratoire LPS-DT (Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail) - EA 1697 représenté par huit EC (dont quatre PU) et le Laboratoire CLLE-LTC (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie- Laboratoire Travail et Cognition) – UMR-CNRS 5263, représentés par dix EC membres (dont quatre PU) participant aux enseignements du Master.

Le lien avec les praticiens et les structures d’emploi est développé tout au long du parcours que ce soit par des interventions de professionnels dans le master, par leur participation au conseil de perfectionnement, ou par l’accueil des étudiants en stage et la réalisation d’une étude répondant à une problématique de terrain.

Les aspects transverses de la formation sont opérationnalisés grâce à l’intégration de connaissances issues de disciplines connexes permettant une approche globale des problématiques humaines et sociales du monde du travail : droit du travail, ergonomie, économie/gestion, communication.

Compétences visées

À l’issue de la formation, les étudiants doivent posséder les compétences inhérentes à sept registres, en référence au modèle européen de la discipline (référence ENOP, EAWOP) :

  • des méta-compétences permettant l’orientation et la compréhension des activités : il s’agit d’acquérir les connaissances relatives à la construction de la PSTO, au contexte dans lequel les théories et pratiques se sont développées et évoluent et à la façon dont elles prennent place dans un contexte économique, sociologique et culturel particulier.
  • des connaissances théoriques explicatives : il s’agit (1) d’acquérir les connaissances théoriques et empiriques relatives aux mécanismes et processus psychosociaux liés aux domaines d’activités du psychologue social, du travail et des organisations : Analyse du travail, Formation, Ressources Humaines, Accompagnement des carrières, Santé au travail, Évaluation et Sélection professionnelles… ; (2) de savoir mobiliser ces connaissances lors des situations-problèmes.
  • des compétences techniques ou « savoir-faire » : il s’agit de comprendre comment les réalités empiriques du travail et les phénomènes psychosociaux s’influencent mutuellement afin de pouvoir agir sur le travail et les systèmes organisationnels, sur les dispositifs de formation, d’orientation ou de sélection.
  • des compétences diagnostiques : il s’agit d’être en capacité d’utiliser des méthodes et des outils valides (observations, tests, entretiens, enquêtes, analyses statistiques et de contenu, etc.) permettant d’évaluer les activités professionnelles et/ou organisationnelles.
  • des compétences d’intervention : ces compétences concernent la capacité à mener une intervention ayant trait à la (re)conception d’activités, d’outils ou d’environnements professionnels, d’élaborer une démarche en PSTO dans les domaines de la gestion du personnel, de l’orientation, de l’évaluation, de la formation et du changement organisationnel ; plus largement de consolidation d’équipes et de développement des individus et des collectifs de travail.
  • des compétences d’exercice professionnel : ces compétences intègrent les capacités à analyser, interpréter, évaluer, synthétiser, négocier, planifier et valoriser des actions ou interventions en PSTO, communiquer (oralement et par écrit) et interagir avec des publics variés, s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire, se documenter à partir d’un problème particulier posé par une personne, un groupe ou une structure. L’éthique professionnelle constitue un aspect fondamental de cette mise en oeuvre de compétences ; la capacité à utiliser les TIC et à développer de nouveaux instruments d’analyse et d’intervention professionnelles est également visée.
  • des compétences de recherche : il s’agit de savoir formuler et/ou reformuler une problématique de recherche, effectuer une revue de littérature, élaborer un plan d’études et un échantillonnage, recueillir des données, les traiter et les analyser, rendre un rapport de recherche répondant aux exigences scientifiques et éthiques.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Cette formation est ouverte aux titulaires de la Licence de Psychologie  (et nécessaire pour obtenir le titre de psychologue à l’issue du Master).

Sont examinées l’acquisition de connaissances dans le domaine de la Psychologie sociale et de la psychologie du travail et des organisations (UEs de spécialité), les UE de méthodologie liées à des compétences transversales au métier de psychologue et spécifiques au champ, une initiation à la recherche (TER) mais aussi des expériences hors cursus traduisant une connaissance du monde professionnel.

Conditions d'admission


Accès en Master 1

  • Vous devez avoir validé un bac + 3 (180 ECTS) et devez déposer une demande d’admission sur l’application eCandidat
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue


Accès en Master 2

  • Les étudiant·e·s de l'Université Toulouse - Jean Jaurès ayant validé la première année de master sont autorisé·e·s à s'inscrire en 2e année du parcours correspondant sur l’application APO.WEB.
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue
  • Dans les autres cas : réorientation, changement d’université, reprise d’études, validation des études supérieures (VES)
    Vous devez avoir validé un bac + 4 (240 ECTS) et devez déposer votre demande d’admission sur l’application eCandidat

Année post-bac de sortie
Bac + 5
Niveau de sortie
Niveau 7

Poursuites d'études

Les étudiants, après le Master professionnel, peuvent poursuivre vers un doctorat plutôt qu’une insertion professionnelle directe.

Débouchés professionnels

Au terme des deux années de Master en PSTO (consécutives à une licence en psychologie), les étudiants diplômés accèdent au métier de psychologue (protégé par un titre) et peuvent s’insérer dans les domaines suivants :

  • de la formation professionnelle et de l'intervention en organisation : les structures employeuses sont notamment les cabinets de consultants, les centres de formation privés ou publics, les organismes collecteurs des fonds de formation (OPCA), les services de formation d'entreprise ou de la fonction publique ;
  • du recrutement, du conseil professionnel, de l'aide à l'insertion et de la gestion des ressources humaines : les étudiants s'insèrent, en majorité, dans des cabinets spécialisés en recrutement et en reclassement professionnels, dans les structures d'aide à l'insertion telles que Pôle Emploi, des organismes spécialisés dans l'insertion des travailleurs handicapés (CRP), dans des agences d'intérim, dans les services des ressources humaines d'entreprise ou de la fonction publique, dans les centres de bilan de compétences ;
  • de l'amélioration des conditions de travail et de la prévention des risques : les débouchés sont principalement offerts par les cabinets privés de consultants et d'expertise, les Établissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT), les Services de Santé au Travail interentreprises ou intra-entreprises, les services spécialisés des entreprises et des structures publiques (services "hygiène, sécurité et conditions de travail" par exemple.

Dans la fiche RNCP sont précisés les codes ROME associés aux débouchés professionnels.

En l’occurrence, les fiches K2111, K2112, K1104, M1502 et M1402 (voir fiche RNCP du master).

Les activités du PSTO relèvent du secteur tertiaire, notamment le secteur « Services aux entreprises » ou « Études et conseils ».

À titre d’exemple, les métiers tels qu’indiqués dans les offres d’emploi sont
  • psychologue du travail,
  • psychologue social du travail,
  • psychologue consultant en recrutement,
  • consultant psychologue,
  • consultant en bilan de compétences,
  • psychologue en santé,
  • psychologue du personnel et du travail,
  • psychologue conseiller en emploi ou en insertion professionnelle, etc.

 

Responsables pédagogiques

Contacts administratifs

Scolarité master 1 et 2

Hadja BOUKAFOUSSA | hadja.boukafoussa@univ-tlse2.fr | 05 61 50 48 46


Formation Continue

Annuaire du service de la Formation Continue