LocURa4loT, une plateforme dédiée à la localisation d’objets connectés

Publié le 22 janvier 2021 Mis à jour le 28 janvier 2021

Installée depuis 2016 au sein même de l’IUT de Blagnac, cette plateforme expérimentale développée par des chercheurs de l’IRIT s’inscrit dans la lignée des installations de la Maison Intelligente de Blagnac.

Alors que le marché de l’Internet des Objets connait ces dernières années une croissance exceptionnelle, la question de la localisation précise de ces objets occupe bien des communautés universitaires et autres départements de R&D.
C’est dans cette dynamique que s’inscrit la plateforme LocURa4loT - Localisation and UWB-based Ranging testbed for the loT. Avec pour objectif de localiser un objet connecté en mesurant la distance qui le relie à d’autres mêmes objets, elle permet aux équipes de réaliser des tests de plus en plus pointus, depuis sa mise en place en 2016.

En effet, au fil des 5 dernières années, Adrien van den Bossche, Réjane Dalcé et Thierry Val, les 3 chercheurs de l’IRIT mobilisés sur ce projet, sont venus équiper la plateforme de matériel (rails, objets connectés…) pour des tests et résultats d’autant plus probants. L’évolution du matériel et la mise à disposition d’une architecture logicielle adaptée intégrant un accès distant pour les chercheurs ont bénéficié du concours de Nicolas Gonzalez, doctorant, Benjamin F ut2j / samuel martin reeman, ingénieur d’études, et de Quentin Vey, post-doctorant. Ce sont maintenant 64 objets connectés qui interagissent entre eux, sur 3 lieux de déploiement complémentaires, sur le campus de l’IUT de Blagnac (à l’étage du bâtiment, dans la Maison Intelligente de Blagnac et dans une chambre anéchoïque), soit environ 400 m² couverts. L’ensemble constitue un environnement intérieur idéal pour l’observation des signaux émis par les objets, l’analyse de leurs croisements et la définition d’une localisation à 10 cm de précision.

Unique en France, la plateforme LocURa4loT est pensée en complémentarité de la Maison Intelligente de Blagnac. Si on imagine sans souci, l’apport qu’elle peut avoir dans l’aide et l’assistance aux personnes âgées ou aux personnes en situation de handicap, mais aussi plus légèrement pour aider chaque matin un utilisateur tête en l’air à retrouver son trousseau de clés dans les méandres de son appartement.
En outre, la plateforme LocURa4loT intéresse également la sphère industrielle, la localisation de machine ou d’outil égaré permettant de limiter les erreurs, les dommages et donc les coûts.

Avec pour objectif d’étendre prochainement la couverture de la plateforme à un 4ème lieu de déploiement, les chercheurs travaillent dès maintenant à améliorer la précision et la fiabilité de la localisation, mais également la réduction de son empreinte énergétique.

La porte de la plateforme LocURa4loT est aussi ouverte à tout projet, équipe ou laboratoire, qui y verrait un intérêt pour faire progresser la recherche.

ut2j / samuel martin
Crédit photo : ut2j / Samuel Martin