HI1KOP3V - Minorités religieuses

Semestre Premier semestre
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 25

Responsables

Bernard Doumerc (médiévale)
Philippe Foro (contemporaine)

Objectifs

Découvrir l’importance des relations interconfessionnelles au fil de la période historique et des méthodes utilisées par les pouvoirs politiques et religieux pour dominer le risque de confrontation.

Contenu

Le cours concernant la période médiévale présente le rôle joué par les minorités religieuses, chrétienne, juive et musulmane placées sous l’autorité d’un pouvoir qui se revendique d’une autre confession. Les minorités occupent une position intermédiaire pour forger une cohabitation consentie ou subie. Des exemples nombreux de mouvements hérétiques, déviants face à une orthodoxie affichée, illustrent les possibilités d’assimilation, acculturation et/ou de conversion. Depuis al Andalous jusqu’aux confins caucasiens, le monde méditerranéen comme le monde chrétien occidental affronte ce phénomène en continuum. La période contemporaine s’intéresse aux chrétiens d’Orient de l’Empire ottoman à nos jours et aux communautés juives des Empires russe et austro-hongrois, puis de l’Europe centrale après la fin de la Première Guerre mondiale. Est également abordée la question des minorités chrétiennes catholiques ou protestantes placées sous administration d’un pouvoir chrétien d’une autre confession (protestants dans le royaume de France, catholiques au Royaume-Uni).

Bibliographie

S. Boisselier, F. Clémént, J. Tolan éds. Minorités et régulations sociales en Méditerranée médiévale, Rennes, PUR, 2010
D. Niremberg, Violence et minorités au moyen âge, Paris, PUF, 2011
J. Delumeau (sous la direction de), Le fait religieux, Fayard, 1992.
G. Wigoder, Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, Collection Bouquins, Robert Laffont, 1996.

Contrôles des connaissances