Discipline(s) : Arts- Lettres- Langues, Langues

AN00701T - Regards croisés études filmiques du monde anglophone

Accessible en Formation à distance
Semestre Semestre 1
Crédits ECTS 8
Volume horaire total 25

Domaine(s) LMD

ARTS, LETTRES ET LANGUES

Langue(s) d'enseignement

Anglais, Français

Responsables

Contenu

Cette UE est composée d’un TD d’études filmiques de 2h par semaine pendant 12 semaines

Objectifs:

Ce cours vise à renforcer la maîtrise des connaissances et des méthodes de l’analyse filmique.

Contenu :

Etudiants CC

Les étudiants suivront au choix les séminaires soit du groupe 1, soit du groupe 2.

Groupe 1 : ‘The creative treatment of actuality’ : les formes du documentaire dans le monde anglophone

Anita Jorge et Zachary Baqué

Souvent mal considéré, le documentaire fait pourtant partie intégrante du cinéma, de son histoire et de l’évolution de ses formes. En s’appuyant sur des documentaires anglophones, principalement britanniques et étatsuniens, de l’époque du muet jusqu’aux séries documentaires produites pour des plateformes de streaming, ce séminaire visera à familiariser les étudiant·e·s avec les outils de l’analyse de la forme documentaire. Il s’agira d’étudier les formes filmiques utilisées par le documentaire car chaque choix formel mérite d’être questionné et analysé, notamment pour sa portée politique. Au-delà de la fonction sociale du documentaire, nous nous concentrerons en effet sur les formes du documentaire et les choix esthétiques opérés au moment du tournage et de la post-production : l’image (cadrage, montage, utilisation d’archives) et le son (voix-off, adresse directe à la caméra, musique et utilisation active du son). Les processus d'observation, d'interaction et de reconstitution feront l’objet d’une attention particulière. Le but de ce séminaire sera de montrer qu’un documentaire n’est jamais neutre – il ne s’agit pas seulement de « raconter » un sujet au cinéma – et qu’il convient de prêter attention à ses aspects formels.

Groupe 2 : Making Independent Films with a Feminist/Black Feminist Gaze in North American Cinema

Hélène Charlery et Cristelle Maury

Le cinéma indépendant est l’un des lieux d’expression privilégié des cinéastes féministes, soit parce qu’ils ou elles n’ont pas d’autres choix d’accès au cinéma dit mainstream (Geoff King, 2004), soit parce qu’ils ou elles mobilisent le cinéma indépendant pour s’affranchir et s’inscrire en opposition aux et dépasser les codes objectivants du cinéma mainstream hollywoodien (Hurault-Paupe et Murillo, 2013). En cela, ils ou elles inscrivent le cinéma indépendant états-unien dans ce que Janet Staiger envisageait comme « une pratique du cinéma » impliquant directement le lien entre production, mise-en-scène et réception (2013). Tout en maintenant la réflexion sur les représentations filmiques et la notion de regard, après une revue de la littérature sur les définitions du cinéma indépendant, le cours vise à amener les étudiants à interroger le cinéma féministe indépendant, non plus comme une marge du cinéma hollywoodien, mais comme un centre mouvant et/ou en tension. La comparaison entre les années 1990 et le contexte plus récent mettra en exergue la porosité entre cinéma indépendant et productions hollywoodiennes, mais également séries télévisées et plateformes en streaming. Cette porosité est non seulement visible au niveau de la production, mais elle se voit aussi sur les plans narratif et formel à travers notamment le style et les stratégies narratives qui sont réutilisées et subverties par les cinéastes féministes. Dans la perspective d’un cinéma indépendant envisagé comme une « pratique », le cours vise enfin à amener les étudiants à interroger le lien entre mise-en-scène et cinéma féministe indépendant. En d’autres termes, le fait de se positionner contre une norme nécessite-t-il le fait de construire une nouvelle norme tenant compte de la pluralité, à la fois celle du cinéma indépendant et celle d’une vision inclusive et dé-normée des féminismes telles qu’ils s’expriment à l’écran ?

Etudiants inscrits au SED : seul les cours du groupe 1 seront disponibles au SED

Bibliographie

Ouvrages de référence / Matériel de cours Groupe 1 :

Filmographie indicative :

- Nanook of the North, Dir. Robert Flaherty. 1922; Revillon Frères et Pathé.
- Song of Ceylon, Dir. Basil Wright. 1934; GPO Film Unit.
- Listen to Britain. Dir. Humphrey Jennings. 1942; Crown Film Unit.
- Primary, Dir. Robert Drew. 1960; Time Life Television.
- The Thin Blue Line, Dir. Errol Morris. 1988; Miramax.
- London. Dir. Patrick Keiller. 1994; British Film Institute.

Bibliographie indicative :

Grierson, John. Grierson on Documentary. Forsyth Hardy ed. Berkeley : University of California Press, 1966.
- Nichols, Bill. Introduction to Documentary. Bloomington : Indiana University Press, 2001.
- Renov, Michael ed. Theorizing Documentary. New York : Routledge, 1993.
- Winston, Brian. Claiming the Real: the Griersonian Documentary and Its Legitimations. Londres : British Film Institute, 1995.

Une bibliographie et une filmographie seront distribuées lors du premier cours. Des extraits de films seront disponibles sur IRIS.

Ouvrages de référence / Matériel de cours Groupe 2 :

Selected films and TV series
Illusions, Julie Dash (1982)
Losing Ground, Kathleen Collins (1984)
Daughters of the Dust, Julie Dash (1993)
Mississippi Damned, Tina Mabry (2009)
Pariah, Dee Rees (2011)
Queen Sugar (Season 1, 2016)
The Hitch-Hiker, Ida Lupino (1953)
Born in Flames, Lizzie Borden (1983)
Desperately Seeking Susan, Susan Seidelman (1985)
Far from Heaven Todd Haynes (2002)
Certain Women Kelly Reichardt (2016)
Leave No Trace Debra Granik (2018)
Nomadland Chloé Zhao (2021)

Selected bibliography

Johnston, Claire, “Women’s Cinema as Counter-Cinema” in Notes on Women’s Cinema ed. Claire Johnston BFI publ. 1973 reprinted in Feminism and Film, ed. E Ann Kaplan. Oxford UP, 2000.
Keeling, Kara, DeClue, Jennifer, Welbon, Yvonne, Stewart, Jacqueline Rastegar, Roya, “Pariah and Black Independent Cinema Today: A Roundtable Discussion”GLQ, 2015, Vol.21 (2-3), p.423-439.
King, Geoff. American Independent Cinema, I.B. Tauris, 2004.
Hurault-Paupe, Anne et Céline Murillo, « Et le cinéma indépendant ? » Revue française d’études américaines 2013/2, n° 136.
De Lauretis, Teresa. “Strategies of Coherence: Narrative Cinema, Feminist Poetics, and Yvonne Rainer” in Technologies of Gender 1987
Gledhill, Christine. “Developments in Feminist Film Criticism”, Re-vision. Essays in Feminist Film Criticism. Eds. Mary Ann Doane, Patricia Mellencamp and Linda Williams, AFI, 1984, 18-45.
Mulvey, Laura, “Visual Pleasure and Narrative Cinema” Screen Screen 16.3, 1975.
Staiger, Janet. « Independent of What ? Sorting Out Differences From Hollywood ». American Independent Cinema : Indie, Indiewood and Beyond. Dir. Geoff King, Claire Molloy
et Yannis Tzioumakis. Londres, New York : Routledge, 2012. 15-27.

Une bibliographie et une filmographie seront distribuées lors du premier cours. Des extraits de films seront disponibles sur IRIS.