Missions

Mission égalité et lutte contre les discriminations de genre et le harcèlement sexuel

Activités


En 2016, sous la présidence Lacroix, Marie-Agnès Palaisi est nommée chargée de mission égalité, reconduite dans ses fonctions par la présidente Emmanuelle Garnier en 2019. Ces nominations successives font suite aux multiples incitations ministérielles pour mettre en place un·e chargé·e de mission et une cellule de lutte contre le harcèlement sexuel dans chaque université (loi relative à l'ESR du 22 juillet 2013).
Le plan d'action actuel de la mission comporte deux volets : la lutte pour l'égalité de genre et celle contre le harcèlement sexuel et les violences sexuelles et sexistes.


Grandes orientations de la mission

Rendre visible les minorités sexuelles
• promouvoir l'écriture inclusive
• revoir la rédaction des documents administratifs et y effacer toute discrimination de sexe ou de genre (copie d’examen, diplôme, etc.)

► Lutter contre les stéréotypes de genre
• offrir à la communauté universitaire des formations sur les questions d’égalité, le harcèlement sexuel et le fonctionnement de la naturalisation des rapports de domination entre les sexes
• encourager les recherches en études genre

Prévenir et lutter contre le harcèlement sexuel et les discriminations liées au sexe ou à la sexualité
• informer les composantes et services, personnels et usagers sur les conduites discriminantes, les droits des victimes, les réseaux d’aide, etc.
• lutter contre les tabous et, par une communication large et visible, inviter toute personne à rompre la loi du silence
• mise en place d’un réseau d’aides aux victimes visible articulant les différents services de l’université et les associations compétentes dans le domaine dans et hors campus.

Les grandes actions
Depuis sa création, la mission a mis en place des actions en fonction de ces directives, notamment :

♦ La promotion d’une communication sans stéréotype de sexe
Avec l’aide de Marlène Coulomb-Guilly, professeure du département Communication, études visuelles et arts de la scène, nommée au Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes à la commission Stéréotypes et rôles sociaux, la chargée de mission a élaboré et mis à disposition des personnels de l'UT2J un document comportant sept recommandations pour une communication sans stéréotype de genre au sein de la communauté universitaire.

La féminisation de la langue est encouragée dans les courriels, courriers et documents divers

♦ La création d’une cellule de lutte, d'information et de prévention du harcèlement sexuel, la Cliphas

Cellule créée, à l'initiative de la chargée de mission, début 2018, elle est entérinée par le conseil d’administration de l’UT2J le mardi 18 juin 2019.


Les étudiant·e·s et les personnels, témoins ou victimes de harcèlement peuvent désormais bénéficier officiellement d’une aide anonymisée et d’un accompagnement dans leurs démarches administratives pour demander une réponse institutionnelle et/ou par un personnel de santé.

L’UT2J est représentée à la Conférence permanente des chargé·es de mission égalité, diversité, ou mission assimilée, des universités françaises (CPED) par Marie-Agnès Palaisi qui est membre élue à son conseil d’administration.


Une cellule à l'écoute des victimes :
Contacter la cellule Cliphas par email
Contacter les membres de la cellule par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h au 07 60 66 29 56.



Adresse
Université Toulouse - Jean Jaurès Campus Mirail Bâtiment Philippe Malrieu Salle MP006
31058 Toulouse
Mail
mission.egalite@univ-tlse2.fr