MASTER Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé | parcours Psychologie clinique de la santé (PCS)

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Lieu(x) de formation
Toulouse
Stages
Accessible en
  • Formation initiale
  • Formation continue


Le master "Psychologie clinique de la santé" a pour objectif la formation compétents en matière de prévention, d’éducation à la santé, de promotion de la santé, de connaissance des maladies physiques et de leurs conséquences psychologiques, de diagnostic et de prise en charge psychologique du malade et de leur famille.

Objectifs

Le master "Psychologie clinique de la santé" constitue une formation qui donne accès au titre de psychologue tel que défini par la loi du n°85-772 du 25 juillet 1985 publiée au JO du 26 juillet 1985.

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel spécialisé dans l'intervention auprès d'enfants, adolescents, personnes adultes et vieillissantes, en matière de prévention, d’éducation à la santé, de promotion de la santé, mais aussi en matière de prise en charge psychologique globale du malade et de leurs familles.

Les paradigmes de la psychologie de la santé, de la psychologie positive et des prises en charge basées sur l’évaluation contrôlée sont à la base des connaissances enseignées dans ce parcours.

Plus particulièrement, cette formation apporte des connaissances relatives (

  • aux conséquences psychologiques des maladies physiques,
  • à la prise en charge psychologique du malade et du handicapé physique suite à un accident,
  • à l’accompagnement de leur famille et de leurs soignants,
  • et à la connaissance des systèmes de soins, des principes d’éthique et du code de déontologie de la profession en matière de pratique et de recherche.

Les titulaires du diplôme sont en mesure de contribuer au diagnostic psychologique et à la prise en charge globale des patients et de leur famille. Ils peuvent intervenir pour réduire le trouble provoqué par l’annonce d’une maladie ou par une intervention chirurgicale et/ou médicamenteuse lourde.
Ces praticiens sont compétents pour accompagner les patients dans le développement de stratégies de faire-face adaptées qui soient appropriées aux nouveaux objectifs potentiels dans tous les domaines de leur vie.
Ils sont également compétents pour créer, mettre en pratique et évaluer des programmes de prévention des maladies et des accidents, des programmes de prévention et d’éducation à la santé touchant en particulier des populations à risques.

Ces praticiens sont en mesure de fournir un soutien psychologique adapté aux malades et à leurs familles et sont en mesure de les accompagner de manière à ce que ceux-ci retrouvent un bon niveau de qualité de vie de bien-être.

Cette formation a aussi pour objectif de former des psychologues compétents dont la démarche se fonde sur l’observation contrôlée et la méthode expérimentale et qui inclut une évaluation systématique de l’efficacité réelle de la prise en charge de la personne souffrant de maladie ou de handicap physique.

Pour ce faire, l’équipe pédagogique est composée de professionnels (professionnels associés à mi-temps, psychologues en poste) et d’intervenants académiques (enseignants chercheurs).

Au niveau pédagogique, les modalités de formation reposent sur l’enseignement en présentiel (cours magistraux et travaux dirigés), le travail personnel des étudiants, la participation à des conférences et séminaires en lien avec les thématique du parcours.

Le parcours est adossé au Centre d’études et de recherches en psychopathologie et psychologie de la santé (CERPPS), ce qui permet aux étudiants de bénéficier d’un environnement scientifique : conférences et séminaires de laboratoire, … .
Ce laboratoire fait partie de l’École Doctorale CLESCO.

Le parcours est adossé au département Psychopathologie, Psychologie de la Santé et Neurosciences.
Positionnement par rapport à l’offre locale (UFR, établissement, UFTO), régionale, nationale : la spécialité de psychologie de la santé à l’université de Toulouse a été l’une des premières à être proposée aux étudiants en France (avec Metz et Bordeaux).
Dès le départ, les objectifs de la formation toulousaine ont été les mêmes que ceux des spécialités similaires existant dans des pays de l’Europe du Nord.
La distinction la plus importante par rapport aux autres masters de psychologie de la santé en France est que la formation toulousaine a visé fondamentalement la formation de psychologues cliniciens de la santé, telle que cette formation est définie par l’American Psychological Association et par d’autres associations nationales de psychologues (en Angleterre, aux Pays-Bas, en Espagne et dans les pays nordiques).
Les masters proposés à Aix, Lyon ou Nantes ont une orientation sociale de la santé alors que les masters proposés à Metz et Lille, par exemple, ont une orientation clinique plus traditionnelle en France.
Le parcours Psychologie Clinique de la Santé est le seul dans la région Occitanie.

Compétences visées

Le titulaire de ce diplôme vise à former des psychologues et des chercheurs (loi N° 85-772 du 25 juillet 1985, publiée au JO du 26 juillet 1985) susceptibles :

  • de réaliser des diagnostics pertinents,
  • d’assurer une prise en charge psychologique efficiente,
  • de réfléchir sur leurs techniques d’un point de vue scientifique,
  • de se tenir informés des évolutions conceptuelles et des techniques d’intervention nouvelles, de se montrer capables de contribuer à des études à caractère scientifique.

Plus spécifiquement, ils doivent être capables de :
  • réaliser un bilan d’évaluation orienté vers des recommandations thérapeutiques adaptées,
  • repérer les pathologies, les situations de vulnérabilité,
  • identifier les besoins et les ressources du sujet,
  • de mettre en place des programmes de prévention, de promotion, d’éducation à la santé, et d’intervention psychologique en conformité avec les principes éthiques du domaine.

 

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Cette formation est ouverte aux titulaires de la Licence de Psychologie.

Conditions d'admission


Accès en Master 1

  • Vous devez avoir validé un bac + 3 (180 ECTS) et devez déposer une demande d’admission sur l’application eCandidat
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue


Accès en Master 2

  • Les étudiant·e·s de l'Université Toulouse - Jean Jaurès ayant validé la première année de master sont autorisé·e·s à s'inscrire en 2e année du parcours correspondant sur l’application APO.WEB.
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue
  • Dans les autres cas : réorientation, changement d’université, reprise d’études, validation des études supérieures (VES)
    Vous devez avoir validé un bac + 4 (240 ECTS) et devez déposer votre demande d’admission sur l’application eCandidat

Année post-bac de sortie
Bac + 5
Niveau de sortie
Niveau 7

Poursuites d'études

Doctorat, Diplômes d'Uniersités

Débouchés professionnels

Secteurs d’activités

  • Fonction publique (hospitalière, territoriale et judiciaire)
  • Secteur sanitaire et social (association ou établissement privé)
  • Secteur médico-éducatif
  • Établissements d’hébergement pour personnes âgées (maison de retraite, ephad)
  • Exercice libéral.

Débouchés
À l’issue du diplôme, ils, elles sont devenu.e.s des psychologues pouvant s’installer en activité libérale (interventions à domicile ou en cabinet privé).
Dans chaque promotion, 5/6 étudiants ouvrent un cabinet. Les autres diplômés sont recrutés dans des services (néphrologie, nutrition, respiratoire, ….), en tant que psychologue clinicien, à l’Hôpital Rangueil, Purpan, Oncopole, Institut Paoli Calmettes à Marseille, …., mais aussi dans les maisons de retraite et en ephad.

Les secteurs concernés sont du domaine de la médecine, de la neurologie, de la gériatrie, de la pédiatrie, et des soins palliatifs pour n’en citer que quelques-uns.

Les emplois occupés sont, soit sur des temps partiels, soit des temps complets.

Quelques étudiants poursuivent vers un doctorat dans le laboratoire d’adossement du diplôme ou dans d’autres laboratoires de leur choix au niveau national) à condition de remplir les conditions fixées par l’école doctorale (CLESCO).
En moyenne, deux étudiants partent en thèse chaque année.

Contacts administratifs

Scolarité Master 1 et 2

Patricia CHIOCCA DEJUMNÉ | patricia.dejumne@univ-tlse2.fr | 05 61 50 48 26

Accueil - UFR | accueil.psycho@univ-tlse2.fr | 05 61 50 43 90 
Ouverture de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h (fermé le samedi)


Formation Continue

Annuaire du service de la Formation Continue