MASTER Arts de la scène et du spectacle vivant | parcours Études théâtrales, chorégraphiques et circassiennes (ETCC)

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Lieu(x) de formation
Toulouse
Stages
Accessible en
  • Formation initiale
  • Formation continue


Le master "Études théâtrales, chorégraphiques et circassiennes - ETCC" a pour objectif principal d’élargir, d’approfondir et d’affiner les connaissances des étudiants dans le domaine des arts de la scène (Théâtre, Danse, Cirque) en vue de les former à la recherche.

 

Objectifs

Le master "Études théâtrales, chorégraphiques et circassiennes - ETCC" a pour objectif principal d’élargir, d’approfondir et d’affiner les connaissances des étudiants sur le plan théorique et méthodologique dans le domaine des arts de la scène en général (culture des œuvres et de l’histoire des œuvres, processus de création, de diffusion et de production des spectacles, approches esthétiques et inspirées des sciences humaines...).
Il rendra possible aux étudiants, puisqu’il s’inscrit dans une politique de stages, de soutenir un mémoire de recherche aussi bien qu’un mémoire de stage (avec une dimension recherche) à la fin du M1 et du M2.
 

Les atouts de la formation

Sans abandonner son caractère professionnalisant, ce parcours, en travaillant plus que jamais à intégrer aux enseignements la recherche la plus pointue et la plus récente dans la discipline, s’attachera à former de futurs doctorants en Arts du spectacle comme de futurs artistes, acteurs culturels ou professionnels de la scène.
Il se propose donc de former les étudiants aussi bien à la recherche à un haut niveau de spécialisation qu’aux métiers liés aux arts de la scène (et plus largement aux arts et à la culture).

 

Compétences visées

À l'issue de la formation, les compétences visées sont de :

  • former à la recherche et par la recherche des spécialistes en théâtre, cirque et/ou danse, à travers des séminaires disciplinaires (Études théâtrales et Danse et cirque) ouverts aux arts de la scène dans leur pluralité (performance, marionnette, musique, arts de la rue...) et leurs évolutions ; 
  • apporter aux étudiants des compétences nécessaires et complémentaires en arts visuels, médias et communication, grâce au séminaire d’études visuelles qu’ils devront suivre, aussi bien en termes de problématiques que de méthodes, sur le plan théorique que sur le plan pratique et technique (infographie, ateliers, rencontres avec des professionnels...) ;
  • prolonger l’acquisition d’une culture théorique transversale en études théâtrales, danse et cirque et de permettre une spécialisation sur des problématiques historiques ou contemporaines des arts (hybridation des arts, relations entre texte, image et corps, relation entre arts et société...) ;
  • permettre aux étudiants d’articuler approches esthétiques et approches inspirées des sciences humaines (philosophie, sociologie, anthropologie, ethnologie...) face à un corpus dramatique ou scénique, ainsi que de bâtir et de rédiger un discours suivi, organisé, raisonné, critique et rigoureux sous forme de travaux écrits (sur le modèle de l’article universitaire) ou oraux (sur le modèle de la communication de Journée d’étude) à faire pour chaque séminaire, et de deux mémoires (fin M1 et fin M2) ;
  • développer un savoir et un savoir-faire communicationnel lié aux médias audiovisuels ;
  • offrir un approfondissement culturel, théorique et méthodologique tout en accordant une large place aux processus pratiques de recherche-création et de construction de projets individuels et collectifs spécifiques ou communs aux disciplines artistiques enseignées (danse, théâtre, cirque, performance).


Fiche descriptive du master ETCC

Image Fiche descriptive Master Études théâtrales, chorégraphiques

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Cette formation est ouverte aux titulaires d'une des licences suivantes :

Elle est également ouverte aux étudiants d'autres licences d’Arts de la scène des Universités françaises ou d'une formation bac+3 équivalente.

Conditions d'admission


Accès en Master 1

  • Vous devez avoir validé un bac + 3 (180 ECTS) et devez déposer une demande d’admission sur l’application eCandidat
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue


Accès en Master 2

  • Les étudiant·e·s de l'Université Toulouse - Jean Jaurès ayant validé la première année de master sont autorisé·e·s à s'inscrire en 2e année du parcours correspondant sur l’application APO.WEB.
  • Pour les étudiant·e·s extra-européen·e·s, la candidature s'effectue sur Études en France.
  • Par validation des acquis professionnels (VA85) ou de l’expérience (VAE) : déposez votre demande auprès du service de la formation continue
  • Dans les autres cas : réorientation, changement d’université, reprise d’études, validation des études supérieures (VES)
    Vous devez avoir validé un bac + 4 (240 ECTS) et devez déposer votre demande d’admission sur l’application eCandidat

Année post-bac de sortie
Bac + 5
Niveau de sortie
Niveau 7

Poursuites d'études

Ce parcours prépare aussi à la poursuite des études dans le domaine de la recherche tels que le Doctorat d’Art et de Création de l’Université de recherche Paris Sciences et Lettres (École Normale Supérieure rue d’Ulm, Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique de Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Conservatoire national Supérieur de danse et de musique de Paris, FEMIS, École nationale des arts décoratifs), le doctorat en Études et pratiques des arts de l’UQAM, le doctorat en danse du Centre d’étude en arts contemporains de l’Université de Lille ou la présentation des concours nationaux (notamment le concours de l’ENSATT, département Écriture).

Ils, elles, sont devenu·e·s  (quelques exemples) :

  • etudiante en Création Lumières au Théâtre National de Strasbourg.
  • etudiante en Écriture dramatique à l’ENSATT de Lyon.
  • etudiante en Master Création Littéraire de l’Université Paris 8.
  • doctorantes contractuelles au laboratoire LLA-CREATIS, UT2J.
  • doctorante contractuelle à l’Université Paris 8.
  • doctorante contractuelle à l’ENS Lyon.

Débouchés professionnels

Secteurs d’activités :
Selon les rapports de l’INSEE et de l’Inspection générale des finances de 2013, le marché de la culture constitué de l’ensemble des revenus générés par le secteur culturel, c’est-à-dire les produits artistiques et ceux produits par les industries créatives représentent 3.2 % de la richesse nationale, 770 000 emplois directs et 870 000 si l’on inclut les entreprises non culturelles. En 2011, la valeur ajoutée des activités culturelles est de 57.8 Md€ légèrement inférieure à la valeur produite par l’agriculture et les industries agroalimentaires soit 60.4 Md€ et 7 fois plus que le secteur automobile (8.7 Md€).
Le spectacle vivant représente la part la plus importante avec 150 000 emplois et 8.8 Md€ de valeur ajoutée.
Suivent de près les arts visuels (5.7 Md€), l’audiovisuel (5.1 Md€), le cinéma (3.6 Md€) et les industries de l’image et du son (3.4 Md€).Ces indicateurs correspondent en grande partie aux évolutions des secteurs culturels dans les grands pays européens.
Depuis, la culture continue bien d’être un secteur essentiel, stratégique pour le développement économique de notre pays.

Les objectifs professionnels du Master Arts de la scène et du spectacle vivant correspondent donc à une demande forte et des besoins croissants engendrés par la « société du spectacle » dans toutes ses dimensions : création, diffusion, production, communication.

Les domaines professionnels visés sont les :

  • métiers de la communication culturelle (relations publiques, communication dans des institutions culturelles)
  • métiers du spectacle vivant
  • métiers de l'édition théâtrale
  • métiers de l'enseignement Supérieur et de la Recherche dans les universités.

Les types de métiers envisagés sont :
  • dramaturge, metteur en scène, animateur culturel, assistant territorial d'enseignement artistique en art dramatique ou danse, chargé de relations publiques (théâtres, centres culturels), directeur de théâtre, chargé de programmation (festivals).
  • responsable de communication (interne et externe), chargé de production dans des entreprises du secteur culturel (théâtre, danse...).
  • responsable de l'organisation de festivals et autres manifestations culturelles.
  • métiers de la médiation culturelle.
  • chargé de programmation, attaché de direction, directeur de collection, organisateur de tournées.
  • enseignant du premier et du second degré (formation continue, Certification Théâtre, Postes à profil théâtre...).
  • enseignant-chercheur ou chercheur dans le domaine des Arts du spectacle.

Ils, elles, sont devenu·e·s :  (quelques exemples)
  • chargée de communication, La Cave Poésie, Toulouse.
  • administratrice d’un lieu alternatif, Toulouse.
  • directrice d’une compagnie d’opéra, Gers. Association Loi 1901.
  • chargée des relations publiques - collectif de 4 compagnies de la région Occitanie. Salariée.
  • metteur en scène de compagnie
  • marionnettiste. Intermittente.
  • dramaturge. Free-lance.

Responsables pédagogiques

Contacts administratifs

Scolarité

Dyana FROT | dyana.frot@univ-tlse2.fr | 05 61 50 48 14


Formation Continue

Annuaire du service de la Formation Continue